La gamme de Bewood

Habillage de façade 

Solis, aluminium et bois composite Premium

Nos profils sont composés d’aluminium et d’une peau en bois composite. Ils répondent au comportement de l’aluminium :

  • • Léger
  • • Rigide
  • • Structurel
  • • Durable
  • • Dilatation modérée

Il ouvre des perspectives architecturales séduisantes et originales.

Entre la recherche esthétique et la facilité d’entretien, il est le compromis durable pour les aménagements extérieurs : habillage de façade à claire-voie, garde-corps, main courante, brises-vue, pare-soleil…

Les forces 

Les produits :

  • • au toucher, à l’odeur, la composante bois est prédominante, l’esthétique naturelle
  • • innovants et durables
  • • reconnus pour leur aspect naturel et esthétique
  • • conçus et fabriqués en Belgique
  • • les couleurs et la texture sont stables
  • • les traitements de surface ne sont pas nécessaires
  • • ils nécessitent peu d’entretien et sont lavables au nettoyeur à haute pression
  • • leur densité élevée empêche les tâches de pénétrer en profondeur dans les lames et s’estompent naturellement
  • • la surface peut être poncée pour gommer une imperfection superficielle mais persistante (griffures, brûlures, peinture, …)
  • • un dépôt verdâtre peut être présent en fin d’hiver, mais il reste superficiel et sera aisément évacué à l’aide d’un jet d’eau à haute pression
  • • absence d’écharde
  • • la garantie est de 10 ans.

« Vive l’industrie !

L’industrie occupe une place prépondérante dans notre société. Elle peut être détruite rapidement mais se construit progressivement grâce aux compétences, à l’abnégation et à la collaboration d’hommes et de femmes différents, orientés vers un objectif commun. Elle crée de la cohésion sociale,  participe à la mise en action intellectuelle et physique des corps. Par essence, elle possède en son sein les ingrédients du bien-être. Il reste à en faire bon usage.  

En échange des nombreuses attentions dont elle bénéficie, elle doit profiter à la société qui l’accueille. La protection de l’environnement et la construction de rapports humains équilibrés font partie de ses prérogatives. Les droits s’accompagnent de devoirs, mieux vaut servir que se servir !

Moins de spectateurs, plus d’acteurs.

Oui, il y des patrons voyous et des travailleurs carotteurs. 

Ils trompent et se mentent mais sans doute de moins en moins. Ils laissent le champ libre aux acteurs et projets dont l’action est positive. Ces derniers sont renforcés par les citoyens qui ont pris conscience du pouvoir déterminant qu’ils ont lorsqu’ils deviennent consommateurs. Bon nombre d’entre eux sont sensibles et satisfaits lorsqu’ils lient leur mode de consommation à une certaine éthique.

L’élite d’aujourd’hui, sensée influer sur les orientations sociétales de demain,  est enrichie d’individus dont l’action trouve sens lorsqu’elle bénéficie aussi à la collectivité. Elle oppose les ressources naturelles limitées et une consommation illimitée, l’évolution à la révolution, l’entreprise au financier. Elle fait sortir les débats d’idées des salons et les met en action.

On ne doit pas, on peut…

Valoriser les circuits courts dans l’alimentation, préférer la qualité au prix bas, limiter ses déplacements, rouler en voiture électrique, réduire sa consommation d’énergie, produire son énergie, utiliser des matériaux écologiques … La vie est une somme de choix. Nous l’avons et c’est enthousiasmant.

L’opposition est une méthode utilisée en politique, elle est toxique dans la société. Marquer son adhésion en agissant est, en creux, une méthode d’opposition constructive.

Bewood, est issu de ces réflexions et entend apporter sa pierre à l’édifice. »

About The Author

Related posts